Actualités


Le CFC lance CFC Distre-Presse : sa plateforme de distribution numérique de contenus de presse

publié le 17 janvier 2013
CFC Distre Presse
 

Le CFC vient de mettre en service sa plateforme numérique de distribution d'articles de presse. Cet outil de découpe et d'accès numérique aux articles de publications du répertoire du CFC est exclusivement dédié aux prestataires de veille média et aux éditeurs de presse.

CFC Distre-Presse facilite la réalisation de leurs prestations en matière, par exemple, de panoramas de presse aux prestataires de services, en mettant à leur disposition les articles découpés dans des formats standardisés et apporte aux éditeurs la possibilité de disposer des flux xml de leurs publications.

 

En savoir plus : Le CFC lance CFC Distre-Presse : sa plateforme de distribution numérique de contenus de presse >

CFC Distre-Presse : un outil complémentaire à la mission d'autorisation du CFC
Dans le cadre de l'exercice des droits de reproduction numérique dont la gestion lui a été confiée, le CFC autorise les prestataires de services à diffuser à leurs clients des articles de presse sous forme de panoramas de presse ou de prestation de clipping (articles à la demande). Il autorise également les entreprises et les administrations à rediffuser ces articles de presse en interne.

La plateforme CFC Distre-Presse est un accessoire des autorisations. Elle n'est obligatoire ni pour les éditeurs ni pour les prestataires, mais en proposant un accès numérique normalisé aux articles, elle a pour objet de simplifier et d'améliorer le traitement des rediffusions au bénéfice de tous.


• CFC Distre-Presse
 : des contenus standardisés, adaptés aux besoins des prestataires
La plateforme CFC Distre-Presse permet aux prestataires d'avoir accès, à partir d'1 h du matin, aux contenus redécoupés des publications dans un format adapté à leur activité et de les mettre à disposition de leurs clients à la première heure.

Plus précisément, la plateforme leur permet de sélectionner les articles à partir du flux XML intégré dans leurs propres systèmes ou disponible sur leur espace CFC Distre-Presse et de réaliser les panoramas de presse à partir de fichiers PDF (sous forme d'articles ou de vignettes) qu'ils diffusent à leurs clients dans le cadre des autorisations accordées par le CFC.

Pour les prestataires qui ne souhaitent pas recevoir tous les articles des publications présentes sur la plateforme, il est également prévu que CFC Distre-Presse permette un achat à l'article.


• CFC Distre-Presse
 : des contenus réutilisables sous différentes formes par les éditeurs
Les fichiers prépresse de chaque publication fournis par les éditeurs via CFC Distre-Presse sont également redécoupés et archivés à leur propre intention.
Chaque article leur est ainsi restitué sous format XML et PDF et une interface documentaire sécurisée, CFC Distre-Doc, leur permet également, grâce à un moteur de recherche multi-critères, d'avoir accès aux articles de tous leurs titres pour leurs usages internes (journalistes, documentalistes…).

Pour les éditeurs qui le souhaitent, CFC Distre-Doc constituera également une interface de partage documentaire entre éditeurs, permettant ainsi à chacun d'eux d'accéder aux articles d'autres publications présentes sur la plateforme.


CFC Distre-Presse  : une première phase rassemblant 19 titres de presse destinés aux 3 principaux prestataires du marché

Après la mise en œuvre d'un prototype qui a permis aux prestataires tels que l'Argus de la Presse, Kantar Media et PressIndex de valider les flux des contenus du Monde, des Echos, du Figaro, de l'Express et du Moniteur des Travaux Publics et du Bâtiment, CFC Distre-Presse a été mis en production avec les 14 titres supplémentaires suivants : La Tribune, La Tribune Hebdomadaire, Aujourd'hui en France, La Croix, L'Humanité, L'Humanité Dimanche, L'Equipe, International Herald Tribune, L'Agefi Hebdo, L'Agefi Actifs, Le Point, Marianne, Option Finance et Funds .

Bien entendu, en adéquation avec les besoins des prestataires, de nouveaux titres de presse vont régulièrement être intégrés à CFC Distre-Presse dans les mois à venir.


• CFC Distre-Presse  : une plateforme développée au meilleur coût grâce à un partenariat technologique avec NLA

CFC Distre-Presse a été développé en s'adossant techniquement à la solution expérimentée de l'homologue britannique du CFC, NLA (The Newspaper Licensing Agency), qui a créé sa plateforme eClips en 2006 et qui fournit aujourd'hui des coupures de presse en ligne à plus de 25 000 utilisateurs et plus de 40 sociétés de veille médias au Royaume-Uni et à l'étranger.

Ce partenariat a permis au CFC, non seulement de bénéficier des compétences technologiques des équipes de NLA, mais aussi de limiter et maîtriser les coûts de développement et de mise en œuvre d'une telle plateforme